Rechercher
  • Interlogis

Le Forum du futur étudiant a permis à un millier de lycéens de répondre à leurs questions


Quelles formations, quels débouchés ? Les lycéens de première et terminale ne manquent pas de s’interroger sur leur avenir d’étudiant.

Des documents plein les mains ou la mine dubitative, plus d'un millier de lycéens, de première et de terminale, de toute le limousin, ont participé au Forum du futur étudiant. L'Espace des Trois-Provinces transformé pour la journée en immense centre d'information et d'orientation. Brainstorming sur son avenir garanti.

« Les jeunes envisagent les 2-3 ans à venir, pas plus loin… »

« Ils ne viennent pas nous rencontrer par hasard, constate un représentant des classes prépa du lycée Léonard-Limosin, à Limoges. Beaucoup ont très clairement l'idée d'être vétérinaire. Ils sont dans la démarche "est-ce qu'on peut être pris dans la prépa ?", nous, on essaie de les faire réfléchir sur "est-ce que je vais être reçu à l'école ?" Les jeunes envisagent les 2-3 années à venir, pas plus loin… Il y a déjà tant d'incertitudes. »

« Les élèves connaissent au moins le secteur dans lequel ils aimeraient travailler, pas toujours les formations pour y parvenir », poursuit cette représentante du CFP de Champcevinel, à Périgueux, qui offre tout un panel de cursus dans les champs du sanitaire et du social. « Qu'ils puissent éventuellement se réorienter n'a rien de choquant. Tout le monde a le droit de changer de voie pour trouver quelque chose qui va vraiment lui convenir. »

Thibault et Adrien sont tous les deux en première année de BTS TSMA au lycée agricole de Neuvic. En toute sincérité, « on leur explique notre parcours, ce qu'on fait dans le lycée, racontent les deux étudiants. Ils ne viennent pas nous voir par défaut, en fait ils connaissent déjà. Ils veulent plutôt savoir quels débouchés il y a pour ces métiers ; avec notre diplôme, on a 90 % de chances de trouver un boulot. » « « Quand le message est plus horizontal, quand ce sont les jeunes qui le portent, il porte plus, reconnaît leur professeur. Il paraît plus sincère. »

Poursuites d'études

Sur le stand de l'EATP d'Égletons l'école d'application des travaux publics, « le meilleur conseil que je leur donne, c'est de venir aux journées portes ouvertes, prolonge cette enseignante. Ils peuvent se rendre compte concrètement de ce qu'on propose ». Et trouver des réponses concrètes à leurs interrogations : « Quel métier ils vont pouvoir décrocher dans une entreprise ? Quelle poursuite d'études ils peuvent envisager ? »

Et s'ils se trompaient d'orientation ? « C'est plus une question de parents ! Les jeunes, eux, foncent », sourit l'enseignante. Ils voient toutes les cases qui s'ouvrent devant eux, jamais la case retour ! » La faute sans doute à un système scolaire qui laisse peu de place aux ré-orientations et autres tentatives avortées… « Par contre, avec les plus jeunes, en CAP, on insiste sur le fait que rien n'est jamais bouclé définitivement et ils sont soulagés de savoir qu'il y aura des passerelles possibles vers un bac pro. Si ce n'est pas leurs résultats scolaires, ils ne sont jamais bloqués. Ils pourront même se reformer en formation continue. Ça, les jeunes l'ont tout à fait compris et ça rassure les parents. Ils n'ont plus qu'à travailler ! »

Source : La Montagne


3 vues
NOUS CONTACTER

Résidences étudiantes InterLogis

18 Place Winston Churchill, 87000 Limoges

Tel : 05.55.77.43.92